Transfert de l’école des beaux arts: un choix financier?

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’école des beaux arts devrait être transférée dès cette année depuis le 1er étage au dessus de la Police Municipale située à côté du Pôle Musique (drapeau vert sur le plan ci-dessous), vers un lieu dont je vous laisse apprécier la proximité et l’accessibilité pour les habitants (drapeau rouge):

Transfert-Ecole-Beaux-Arts

Notre très cher Maire a décidé de la déplacer dans les locaux de l’école des Beaux-Arts de Saint Thibault pour faire fusionner les 2 structures. L’idée serait pour l’instant de mettre à la place au premier étage du local de la Police Municipale le futur centre de visionnage en liaison avec le projet de vidéoprotection.

La mairie nous parle de problème d’accessibilité de l’actuelle école des beaux arts. Pardon, mais en éloignant ainsi l’école du centre ville, vous n’avez pas l’impression que l’on crée d’autres problèmes d’accessibilité? D’une position centrale où beaucoup de gens pouvaient y aller à pied, il faudra maintenant prendre la voiture!

Ou alors, attendez en fait je n’y avais pas pensé mais la solution est simple: utiliser la fameuse solution miracle, comme pour tout le reste, une navette bien sûr!!

Bon allez on arrête les plaisanteries: les impôts de la population doivent servir un minimum et les décisions communales doivent être guidées par autre chose que l’aspect financier!

Budget-Barque2

Une des possibilités évoquées pourtant par certains parents d’enfants fréquentant l’école des beaux arts: transférer l’école vers la salle de la gourdine (8 cour Pierre Herbin) située à côté du Musée Gatien Bonnet et donc beaucoup plus centrale, qui sert à l’heure actuelle ponctuellement à des ateliers pour des élèves la journée sur le temps scolaire, sous forme de stage pendant les vacances scolaires, ainsi que de temps à autre pour des expos.

Salle-Gourdine

Et s’il y a des travaux nécessaires notamment pour avoir des lumières peut-être plus adaptées et aménager convenablement cette salle, et bien pour une fois, débloquons une infime partie des 2,5millions d’excédent budgétaire que la ville a dégagé pour 2015 et aménageons là!

#Blog #Lagny-sur-Marne #EcoleDesBeauxArts

https://michalopez77.wordpress.com

 

15 réflexions sur “Transfert de l’école des beaux arts: un choix financier?

  1. Bonjour,
    je suis parent d’une élève de l’école des beaux arts qui se déplace à pied et de manière autonome pour se rendre à son activité. Le transfert des locaux remet en cause la poursuite de cette activité à la rentrée prochaine.
    Je rejoins complètement les arguments tant écologiques que culturels avancés dans les commentaires précédents.

    J'aime

  2. Bonjour,
    Me concernant, si la délocalisation de l’école des beaux arts se fait à proximité de Saint Thibault, mon fils ne pourra plus y aller l’année prochaine.Aujourd’hui, la salle est accessible à pieds pour de nombreux enfants dont le mien. Demain, il n’est pas question que je le laisse aller à pieds vers Saint Thibault du fait de la circulation et du caractère dangereux de cette avenue, à moins qu’une navette ne soit mise en place. A la question des problèmes d’accessibilité, l’État accorde des délais aux collectivités pour se mettre en conformité, aussi je pense qu’il est dommageable pour tous qu’une décision hâtive soit prise sur cette délocalisation. Pourquoi ne pas faire un vrai sondage auprès des parents et non des enfants (le mien n’a d’ailleurs pas compris la question !) et une réunion pour en discuter, sauf à considérer que la décision est ferme et non négociable.
    Christelle TELLIER

    J'aime

  3. Bonjoue Mr Monod,

    Je suis totalement d’accord avec les commentaires rédigés par les parents d’élèves de l’école des beaux arts, et ne trouve aucun avantage au déménagement de l’école à l’adresse que vous préconisez.

    Vous nous aviez suggéré :
    – une réunion d’information ?
    – un sondage : mon fils lui non plus n’a pas été interrogé
    – une étude pour la mise en place possible d’une navette ?

    Je comprend que nous soyons à l’heure de la mutualisation ( ici avec saint Thibault des vignes ) dans l’unique but de limiter les couts.

    Mais sans parler d’argent, pouvons nous parler de qualité de vie pour les Latignaciens habitués à mieux, dont le souhait est de préserver l’accès à la culture en centre ville, et en toute autonomie pour nos enfants.

    La salle de la gourdine est un lieu idéal et dans un cadre unique, Elle a le mérite d’exister, voici une solution toute trouvée, qui à moindre frais peut très bien faire l’affaire.
    Et puisqu’elle est tout a fait adaptée pour recevoir une classe d’élèves des écoles municipales, sur des projets d’art graphique, pourquoi elle ne le serait pas pour les cours de beaux arts ?

    Je vous remercie de nous accorder toute votre attention, et de bien vouloir réétudiez votre projet en prenant en considération l’avis de vos administrés.

    Cordialement,

    Catherine AUBRY

    J'aime

  4. Bonsoir Mr Monod,

    Je suis totalement d’accord avec les commentaires rédigés par les parents d’élèves de l’école des beaux arts, et ne trouve aucun avantage au déménagement de l’école à l’adresse que vous préconisez.

    Vous nous aviez suggéré :
    – une réunion d’information ?
    – un sondage : mon fils lui non plus n’a pas été interrogé
    – une étude pour la mise en place possible d’une navette ?

    Je comprend que nous soyons à l’heure de la mutualisation ( ici avec saint Thibault des vignes ) dans l’unique but de limiter les couts.

    Mais sans parler d’argent, pouvons nous parler de qualité de vie pour les Latignaciens habitués à mieux, dont le souhait est de préserver l’accès à la culture en centre ville, et en toute autonomie pour nos enfants.

    La salle de la gourdine est un lieu idéal et dans un cadre unique, Elle a le mérite d’exister, voici une solution toute trouvée, qui à moindre frais peut très bien faire l’affaire.
    Et puisqu’elle est tout a fait adaptée pour recevoir une classe d’élèves des écoles municipales, sur des projets d’art graphique, pourquoi elle ne le serait pas pour les cours de beaux arts ?

    Je vous remercie de nous accorder toute votre attention, et de bien vouloir réétudiez votre projet en prenant en considération l’avis de vos administrés.

    Cordialement,

    Catherine AUBRY

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour,
    je plussoie tous les contre-arguments, ayant plusieurs enfants c’est tellement pratique quand ils peuvent se déplacer à pieds pour aller à leurs activités !! Mais que vient faire une activité artistique en pleine zone industrielle ??? C’est dommage de perdre l’occasion de faire un vrai pôle artistique au coeur de Lagny autour du pôle musique ou dans un cadre vraiment plaisant comme celui des bords de Marne. J’espère sincèrement que nous aurons d’autres propositions de lieux, sinon l’inscription de mes filles à la rentrée prochaine semble très compromise.

    Aimé par 1 personne

  6. Monsieur Monod,
    Nous avons écrit une lettre recommandée collective à ce sujet à la mairie mais vous n’avez pas cru important d’y répondre ou de prendre RV avec les parents.
    Voici points par points des contre-arguments :
    1) ma fille m’a dit qu’on ne lui avait jamais demandé si elle venait à pieds.
    Elle a cours le mardi soir). Faites plutôt un vrai sondage écrit dépouillé devant parents témoins et nous verrons s’ils sont que 10.
    Étrangement, je connais déjà 6 élèves.
    2) vous ne tenez pas compte des problèmes écologiques liés à prise de véhicules motorisés. C’est ennuyeux à notre époque que nos élus ne tiennent pas compte de cette pollution.
    3) vous ne tenez pas compte de l’environnement pour dessiner et peindre en plein air dans un cadre naturel comme il serait possible de le faire au parc des gourdines. D’ailleurs, la personne qui anime les ateliers scolaires et pendant les vacances, le fait, elle va dans le parc pour aborder des thèmes artistiques. Les artistes ne s’inspirent-ils pas de la nature ? Vous parlez d’une lumière inadéquate du Sud, nous vous parlons de calme et de verdure.
    Remarquez, peindre l’enseigne Mc Donald peut susciter de belles vocations dans ce monde de mal-bouffe capitaliste.
    Par ailleurs, il me semble avoir entendu dire que la personne qui anime les ateliers, de très grandes qualités d’ailleurs (cela est peut être dû à l’environnement), n’intervenait que sur les temps scolaires ou pendant les vacances donc pas de problème de planning d’occupation des salles à priori !
    Vous parlez des expositions artistiques, ou autres ! n’ont-elles pas droit à une meilleure lumière elles aussi en adaptant quelques puits de lumière ?
    4) vous abordez la question de la sécurité de cette salle. Cette sécurité ne s’applique-t-elle donc pas aux écoles ?
    5) vous parlez d’ouvrir la culture aux quartiers, votre lieu de prédilection me semble bien loin des quartiers des hauts de Lagny, des quartiers d’orly parc ? Vous ne trouvez pas ?Mais il semble bien proche du quartier Saint Jean qui n’est pas encore « construit ». Cela pose questions !
    6) enfin, il s’agit de l’école des beaux arts de Lagny ou de Marne et Gondoire ?
    Tout cela est bien flou et triste à la fois car le cœur de Ville de Lagny, qui attire tant de gens pour y vivre, commence à perdre sérieusement de sa réputation depuis votre municipalité.
    Nous vous en remercions par avance de revoir votre décision.
    Cordialement
    Mme Bailleux

    Aimé par 1 personne

    • Madame Bailleux

      J’ai toute confiance en Cecile Dremiere quant au sondage et je ne remettrai ps en cause son résultat , mais je peux rajouter votre fille au résultat si vous le souhaitez

      Je n’ai pas vu votre courrier, je vais me renseigner nous recevons de nombreux courriers et parfois on en perd la trace mais si vous souhaitez prendre rendez-vous, je veux bien que vous me donniez vos coordonnées afin que nous nous rencontrions dans les plus brefs délais (mon mail au cas où sebastien.monot@lagny-sur-marne.fr )

      Bie à vous

      J'aime

      • Bonsoir Monsieur Monot,
        Il me semble étonnant que les courriers se perdent surtout lorsqu’ils sont envoyés en recommandé avec Accusé de réception !
        Pour un rendez-vous, qui arrive un peu tardivement à mon sens, il me semble vous avoir donné mon point de vue sur ce futur déménagement, qui est également celui de nombreux parents. Il me semble également que les arguments donnés sont clairs et justifiés. Donc un rendez-vous n’apporterait rien de plus.
        Vous avez (malheureusement) le pouvoir de décision, le pouvoir de décevoir de nombreux élèves qui aiment les activités artistiques, le pouvoir de faire abandonner à des élèves une passion. Comme l’a si bien dit un futur parent qui n’inscrira certainement pas son enfant, l’école risque de se dépeupler par des élèves de Lagny.
        Peut être aurez-vous davantage d’élèves de Saint Thibaut ?
        Encore une fois, pour nos enfants, nous vous remercions de bien vouloir revoir votre décision en pensant aux arguments donnés.
        Bien cordialement
        Mme Bailleux

        J'aime

  7. Bonjour,

    En raison des normes d’accessibilité et de sécurité que l’état impose, je comprends parfaitement que l’école des beaux arts doive déménager. Néanmoins, plusieurs parents et moi même trouvons très dommage que les cours soient délocalisés aussi loin du centre ville.
    En effet, plusieurs enfants viennent à pied et vu le nombre d’enfants que je connais dans ce cas là (au moins 8) , je pense que cette décision va impacter plus « d’une petite dizaine d’enfants ». Un vrai sondage précis auprès des parents s’impose, pour avoir les chiffres exacts !

    De plus, Monsieur Monot, je sais que nous avons déjà discuté du sujet ensemble, alors j’insiste mais je ne comprends vraiment pas pourquoi ce déménagement ne peut pas se faire dans la salle de la Gourdine, qui me semble tout à fait appropriée pour ce genre d’activités.

    Pour avoir à plusieurs reprises accompagné mes enfants soit en journée dans le cadre de sorties scolaires, soit lors de stages proposés par le musée pendant les vacances, la salle est idéale et adaptée car déjà utilisée pour ce même genre d’activités manuelles (peinture, dessin, poterie..). Alors pourquoi ne pas la mutualiser avec l’école des Beaux Arts le soir en semaine, le mercredi après midi et le samedi puisque les activités existantes que proposent le musée n’ont pas lieu au même moment.

    Autre avantage : cette salle, attenante au musée et en plein square des bords de Marne, bénéficie d’un cadre idéal est vraiment propice à la découverte de l’art. Et quand la météo s’y prête, j’ai souvenir que mes enfants ont parfois fait leurs ateliers dehors pour peindre, dessiner et s’inspirer de la nature qui les entourait (arbres, fleurs, Marne etc…). Magique !

    Vous évoquez un problème de lumière.. certainement… mais ce souci n’a pas l’air de déranger les ateliers déjà existants ??? Et si c’était le cas, investir dans quelques travaux (Velux ? éclairages supplémentaires ?) serait certainement moins onéreux que d’aller mobiliser un autre lieu qui ne serait que partiellement utilisé.

    Quant aux expositions et conférences ponctuelles qui ont lieu dans cette salle, pourquoi ne pas les transférer dans les salons et couloirs de la Mairie ? C’est déjà ce qui se passe… Je pense notamment à l’exposition photos de Christophe Vaille en Avril dernier et l’exposition actuelle « Regards sur les commerçantes ». Les locaux de la Mairie s’y prêtent parfaitement.

    Pour toutes ces raisons, nous vous demandons de reconsidérer votre position et de réfléchir à tous les avantages que les adhérents auraient si l’école des Beaux Arts était transférée à la salle de la Gourdine.

    En vous remerciant par avance.
    Cordialement
    Stéphanie Duc

    Aimé par 1 personne

  8. Et pour ces normes liées à la sécurité des travaux ne sont pas possibles? Pour la lumière, mis à part la lumière captée du sud, il y a peut-être des ouvertures à créer au niveau du toit? La pose de lumières artificielles en complément? Tu avoueras que l’emplacement prévu à peu près au niveau du McDonald’s n’aura rien d’attrayant et de facile d’accès pour la majorité des utilisateurs. Je suis moins positif que toi sur ce choix. Et je sais qu’un certain nombre de parents le sont aussi. Il serait bon de convier les parents pour discuter de ce choix.

    J'aime

  9. Un peu vite en besogne : la salle de la Gourdine ne sert pas ponctuellement mais tous les jours pour les ateliers du musée du fait de l’embauche à temps plein d’une médiatrice. Elle sert aussi pour des conférences et de lieux d’exposition comme tu l’as dit ! C’est donc une salle très utilisée !
    Le problème n’est pas l’accessibilité en soit mais surtout les normes liées à la sécurité ! Je t’invite à aller voir l’issue de secours : vertigineuse ! On parle de la sécurité d’enfants !
    La solution du transfert ne coûtera pas moins cher à la commune. Par contre, elle permettra d’avoir des locaux vraiment adaptées à la pratique ( je ne vois pas quel travaux on peut faire sur la salle de la Gourdine pour avoir une meilleure lumière, la lumière que l’on peut capter est celle du Sud vu qu’elle est enclavée… Pas géniale pour dessiner).
    Surtout elle va permettre du fait de la mutualisation de proposer des activités que l’école des beaux arts ne proposent pas à l’heure actuelle !
    Et sur la question du nombre de personnes qui viennent à pied : une petite dizaine sur quatre grosse dizaine d’élèves quand l’enseignante a demandé aux élèves ….

    Une vraie solution gagnante pour la ville et les élèves !

    J'aime

    • Bonsoir monsieur Monod,
      Lors de notre rendez vous sur la question du projet de déménagement de l école des beaux arts en avril dernier , vous avez retenu de cet entretien l’idée de faire un sondage. Combien de familles et d’enfants sont concernées par l’abandon d’une pratique artistique ? Il faudrait savoir précisément les impacts d’un tel changement .
      Dans l’attente,
      F Nicaise

      J'aime

    • En réponse à cela M Monot : « Et sur la question du nombre de personnes qui viennent à pied : une petite dizaine sur quatre grosse dizaine d’élèves quand l’enseignante a demandé aux élèves »

      Cela ne concerne pas mon fils qui voulait intégrer l’école l’année prochaine. Il ne faut pas sonder qu’auprès des élèves actuels !
      Pour notre part, du fait du déménagement, nous allons abandonner l’idée, et cela concerne d’autres parents avec lesquels j’ai pu m’entretenir.
      Attendez-vous à un abandon progressif de votre école de la part des élèves, avec cette délocalisation…

      J'aime

      • Bonjour,
        Je suis également parent d’une élève de l’école des Beaux Arts qui se déplace à pied pour se rendre à son activité, de manière autonome. Le transfert des locaux des Beaux Arts remet malheureusement en cause la poursuite de cette activité l’année prochaine. Je rejoins complètement les arguments tant écologiques que culturels qui ont été avancés dans les commentaires précédents.
        Céline Cheval

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s