Va, vis et deviens

Je partage cette publication qui me touche d’une très bonne amie à moi au sujet des migrants:

migrants

Écœurée de voir chacun tirer sa petite couverture à soi. Écœurée de voir chacun vomir ses peurs de cet inconnu au nom de MIGRANT. Écœurée de lire, voir, deviner la bêtise et la mesquinerie humaine. Celle qui court et qui se transmet de panneaux en panneaux *likés* ou *partagés*.

J’espère qu’aucun d’entre vous n’aura un jour la malchance de perdre sa famille sous les balles, son toit sous les bombes, et de s’arracher à ses terres avec pour seul habit sa peur et l’espérance de sauver sa peau.

Je nous souhaite de ne jamais connaître cette terreur, de ne jamais connaître la fin d’un monde et la faim du monde. Je nous souhaite de ne jamais avoir à confronter cette indifférence, alimentée d’ écrans de télévision et de publications infâmes aux accents fachos. Celle qui face à sa cheminée, au fond de son lit douillet ou à table à 20 h devant le JT, jette la moitié des plats, préparées avec la peur du manque.

Tu es devenu l’anti-héros de la cité de la peur, MIGRANT. Toi qui va voler un bout de rue, un bout de pavé, un bout de carton pour dormir. Toi qui va coûter une fortune à cet état de droit, qui va te faire croire que toi aussi tu en as. Oui MIGRANT, tu auras le droit de te noyer dans les mers, mais pas trop près des côtes. Tu auras le droit de faire des heures de queue à l’OFII pour espérer obtenir l’asile. Oui l’asile, sésame pour introduire ce monde fou. Tu vas avoir le droit de faire la manche à côté des SDF. Tu sais ceux qui sont logés sous le même pont que toi. À la seule différence, c’est qu’aujourd’hui , grâce à toi MIGRANT, tout le monde les aime les SDF. Tout le monde s’inquiète pour eux. La peur que tu piques leur casse-dalle MIGRANT! Mais ils ont beau avoir la cote à l’argus du peuple français, ils continuent de dormir,sentir la faim et crever dehors.

Voilà MIGRANT, saches que tu n’es pas populaire, que le peuple te craint, toi qui n’as plus rien. Je te souhaite de ne plus être MIGRANT, j’ai peur pour toi, j’ai froid pour toi. Je te souhaite de retrouver ton statut d’HOMME et pour cela ni visa, ni passeport, juste un tampon: En transit dans la vie.

Va, vis et DEVIENS..

MJ 26 octobre 2016

Merci MJ 😉

#Migrants #Bienveillance

Http://michalopez77.wordpress.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s