15millions de plus d’impôts pour une baisse de seulement 5millions de la dette

Pour rappel, ceci c’était la promesse de campagne de Monsieur#25%, Maire de Lagny, concernant la fiscalité:

tractjpmimpots

Et çà, ce fut le résultat:

classementvillesimage2016-01-19-15-50-42_resized2016-01-19-15-51-18_resized

Pour se dédouaner, le seul argument de Monsieur#25% fut de dire que l’augmentation était une pure compensation nécessaire pour diminuer la dette.

Alors maintenant, analysons la baisse de la dette face à la rentrée d’argent massive grâce aux 25% de plus maintenus depuis 2015:

  • Baisse de la dette officielle annoncée lors du vote du budget du 2 avril 2019: 5Millions d’€.
  • Recette fiscale supplémentaire depuis 2015: 15Millions d’€.

Conclusion: 10Millions d’€ de recettes provenant de la hausse d’impôts n’ont donc pas servi à la diminution de la dette, mais à d’autres dépenses. Comme si Monsieur le Maire, lui qui était tout de même adjoint à l’urbanisme, avait tout découvert avec son équipe en 2014. Mais bien sûr…

Vous vouliez la preuve que la hausse d’impôts faramineuse était injustifiée, que le résultat de l’audit qui annonçait une nécessité d’augmentation de 20% était téléguidé, que les préconisations du groupe Objectif Lagny qui situaient l’augmentation nécessaire entre 5 et 10% étaient fondées?

CQFD

#Fiscalité #Promessesnontenues

Www.objectiflagny.fr

Un commentaire

  1. De mémoire, l’audit n’avait pas dit qu’il fallait une hausse de 20%.
    Il avait dit que la ville d’après l’évaluation des exercices précédant (donc avant les municipales qui avait élu Monsieur Michel #25% pur mensonge), la ville avait une dette et une gestion moyenne (rien d’extraordinaire en rapport avec sa dette et l’équilibre de son budget, la moyenne quoi).
    Toutefois, avec la baisse annoncée et programmée des dotations de l’état, sans modifications des trajectoires budgétaires, la ville allait rencontrer des difficultés comme l’ensemble des villes de France (et l’augmentation des charges comme feu les TAP = temps d’accueil périscolaire).
    L’audit avait dit enfin qu’il existait 3 leviers pour empêcher les trajectoires budgétaires de s’orienter vers des difficultés devant cette augmentation des charges et la baisse des dotations :
    – augmenter les ressources (les impôts)
    – baisser les dépenses
    – vendre du patrimoine.
    Depuis, Monsieur Michel ne cesse de dire (de mentir) que l’audit a dit qu’il fallait augmenter de 25% les impôts et rien d’autre.
    RAHHH le MENTEUR !!! La rapporteuse de l’audit a bien dit très clairement lors de la restitution publique au centre Charles Vanel que n’agir que sur un seul des leviers serait insupportable pour la population et qu’il fallait absolument travailler sur les 3 leviers en même temps.

    Donc tu as fait le calcul Michel… 10 millions de mensonges !!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s