Intervention de Michael LOPEZ en conseil municipal au sujet du PLH

Point 17 : Programme Local de l’Habitat

Après avoir analysé en profondeur ce Programme Local de l’Habitat, plusieurs informations de contexte nous semblent capitales à reprendre pour se permettre de se projeter en particulier sur le nombre de constructions de logements.

  • Tout d’abord d’après le Schéma Régional de l’Habitat et de l’Hébergement nous devrions prévoir une production de 1150 logements neufs/an et 438 logts locatifs sociaux! Ceci alors que la construction en Marne et Gondoire jusqu’en 2017 a été supérieure à l’objectif. En effet, 3900 logements autorisés pour un objectif de 3210. Soit 121% de l’objectif ! C’est pourquoi est indiqué dans le rapport le fait que « l’objectif de concentrer 25% de la production neuve dans le cœur urbain a été largement atteint. »
  • En 2014, les densités communales étaient très variables et ce qui est le plus frappant c’est la densité de population à Lagny-sur-marne en comparaison des autres communes de la CAMG et encore plus au niveau départemental et régional. La densité à Lagny est de 3724hab/km^2 !! La 2ème densité la plus forte en Marne&Gondoire est 2 fois moindre à Bussy-St-George avec 1935hab/km^2. Moyenne départementale à 233hab/km^2 et régionale à 949hab/km^2. Et si nous parlons de la densité de logements, nous avions à Lagny 1727logements/km^2 alors que la densité moyenne en Marne&Gondoire était à 416logts/km^2 !
  • D’autre part, à noter que la part du logement collectif à Lagny est de 64% quand la moyenne départementale est à 42% !

Dans ce contexte de densité très forte concernant Lagny en particulier, il nous parait fondamental de définir une méthode de calcul du besoin en logements prenant en compte tout un aspect saturation qui n’est pas évoqué ici. Cet aspect saturation se reposerait sur certains critères fondamentaux quand on envisage une évolution démographique d’une commune et d’une interco:

  • Le critère environnemental induit par exemple par l’artificialisation des sols.
  • Le critère offre de santé suffisante ou non à la population.
  • Le critère offre d’établissements scolaires et effectifs dans les classes.
  • Le critère mobilité avec une offre suffisante ou non pour la population en interne à Lagny, mais aussi domicile/travail.
  • On en oublie sûrement.

Ces différents critères doivent être mis en face de ces besoins en logements qui deviennent parfois incompatibles avec une structure inadaptée à Lagny.

Quand on regarde le contexte, face à nos voisins, Lagny peut et doit se permettre de souffler un peu. Nous ne sommes pas contre ce PLH au sein de Marne&Gondoire, en revanche nous souhaitons que nos remarques soient notées pour le futur de Lagny en particulier. Le logement à tout prix n’est pas bon si la qualité de vie se dégrade car notre commune n’est pas suffisamment prête. En cette fin de mandat municipal, Objectif Lagny considère aujourd’hui que notre commune n’est pas prête au regard de tous les critères que nous avons évoqués.

Michael LOPEZ, conseiller municipal pour Objectif Lagny

#PLH #Intervention #MichaelLOPEZ #Conseilmunicipal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s