Histoire symptomatique d’un communiqué commun

C’est l’histoire d’un communiqué à l’image de notre ambition pour la politique locale.

Monsieur le Maire ayant récemment délivré un permis de démolir pour les locaux du club de canoë-kayak historique de Lagny (CKL), ceci alors même qu’un jugement est en cours, Objectif Lagny a souhaité défendre cette association avec force.

Les méthodes pratiquées par ce Maire sont très largement reconnues par la plupart des groupes politiques existant à Lagny comme autocratiques. Nous nous sommes logiquement dits qu’un sujet comme celui-ci, à l’image de la politique menée depuis 2014, pouvait rassembler. Mais c’était sans compter sur les barrières des partis, étiquette ou non. Bien que nous respectons chacun d’entre eux, nous le déplorons.

En effet, nous avons proposé à l’ensemble des groupes politiques minoritaires localement représentés ou non au conseil (et dont nous avons le contact), à gauche et à droite, de cosigner ce communiqué ci-dessous ensemble, tous ensemble, quitte à faire des modifications pour faire consensus:

IMG_20190105_212415.png

Comme vous le voyez, malgré notre proposition aux groupes LEAD, PS, FranceInsoumise et au CNIP, seul le CNIP, représenté d’ailleurs par un ancien colistier de Jean-Paul Michel (trop à droite Monsieur Tebaldini ?), a répondu présent.

Les raisons respectives invoquées: LEAD a annoncé vouloir garder son indépendance (pour rédiger finalement un communiqué seul reprenant au moins partiellement les mêmes arguments), le PS car la situation était trop floue selon eux (pour finalement rédiger un communiqué eux aussi) et enfin les Insoumis qui n’avaient pas suffisamment d’informations (ce qui est tout à fait entendable) pour cosigner.

Voilà ! Vous savez tout.

Objectif Lagny a une volonté de modifier la conception de la politique locale, de faire tomber ces barrières archaïques que s’imposent ces structures qui même si elles ne portent pas forcément d’étiquette reprennent le même schéma.

Les étiquettes ne comptent pas à l’échelle locale, seuls les Hommes comptent. Défendre une association subissant une destruction méthodique par une municipalité aurait simplement dû permettre de rassembler. Nous n’avons pas pu rassembler autant que nous l’aurions voulu, mais c’est notre démarche.

Objectif Lagny est indépendant de tous les partis politiques et respecte l’engagement citoyen qu’il soit avec ou sans étiquette d’un parti national. Depuis quelque temps, certains se revendiquent seuls détenteurs d’une indépendance politique. Non seulement c’est volontairement faux, mais de plus le seul groupe qui cherche véritablement à rassembler et qui montre de l’ouverture auprès de tous, malgré les expériences vécues difficiles, c’est bien Objectif Lagny.

Le reste, ce n’est que de la soupe politicienne qui ne nous intéresse pas.

#Ladynamiquedulien

www.objectiflagny.fr

 

Bataille de chiffres et Présentation Impôts locaux

Voici l’article du Parisien suite à mon communiqué de presse :

Cliquez sur l’image ci-dessous pour être redirigé vers l’article:

LeParisienBataille.PNG

#LeParisien #CommuniquédePresse #Impôts #Lagny

www.michaellopez77.com

Communiqué de presse: Le journal de Lagny: outil de propagande

Voici, dans son intégralité, mon communiqué de presse adressé aux différents médias après avoir découvert certaines pages de la rédaction du tout dernier Lagny-sur-Marne Magazine:
Le journal de Lagny (Lagny-sur-Marne Magazine): un outil de propagande résumé en une double page
 
Nous venons de découvrir le tout dernier Lagny-sur-Marne Magazine (numéro 20 de mai/juin 2017); il s’avère que je souhaite mettre en avant la méthode de communication manipulatrice qui ressort de manière manifeste aux pages 16 et 17 de ce journal sur le thème des finances dont l’encart est intitulé « Le Budget pour tous ».
20170509_180220
En effet, les méthodes de communication utilisées sont particulièrement scandaleuses (et malheureusement habituelles) sur plusieurs points précis en particulier:
  • Monsieur le Maire annonce qu’entre 2007 et 2014, la part communale des impôts locaux aurait augmenté de 40%!! Il utilise pour ceci des chiffres totalement incohérents que sont les produits bruts totaux des impôts locaux. Ces produits diffèrent selon les paramètres et il est par exemple évident qu’avec une population qui augmente, ce chiffre augmente naturellement sans même toucher à la part communale des impôts locaux. Les seuls chiffres officiels sur lesquels le Maire a la main et révélateurs quand on parle d’évolution des impôts locaux sont les hausses ou baisses de taux que l’on applique. Or entre 2007 et 2014, les taux appliqués sont passés en 7 ans pour la Taxe d’Habitation (TH) et la Taxe Foncière(TF) respectivement de 15,85% à 17,54% soit +10,7% et de 21,1% à 24,34% soit +15,4%. Il est donc totalement faux et même malhonnête d’évoquer une hausse de 40%. Ce qui est vrai en revanche, ce sont bien les +25% (26 avec la base de l’Etat) de la part communale des TH et TF qui sont passées respectivement de 17,54% à 21,93% et de 24,34% à 30,43%. Tous ces chiffres sont disponibles sur le site officiel http://www.collectivites-locales.gouv.fr/archives-finances-des-communes.
Dernière astuce visuelle aidant à la manipulation de l’opinion: le code couleur de la frise centrale: rouge pour une augmentation sur 7 ans de +10,7% et +15,4% de la TH et la TF, et orange pour une augmentation en une seule année (2015) de +26% !!! Chacun pourra estimer l’honnêteté intellectuelle de cette frise…
 
  • Monsieur le Maire annonce dans un autre petit paragraphe: « Un effort important a donc été demandé aux latignaciens: leurs impôts ont rapporté 26% de recettes supplémentaires comme le préconisait le cabinet d’audit »!
2 énormes mensonges figurent dans cette seule phrase:
    • Utiliser une forme de temps du passé lorsque l’on parle de cette augmentation d’impôts de 26% alors que cette augmentation perdure quasi intégralement (à 0,6% près), et ceci tous les ans, est de la pure manipulation de l’opinion.
    • Le cabinet d’audit n’a jamais préconisé une telle augmentation! Le cabinet d’audit a préconisé 3 leviers pour redresser les finances, et a précisé que si seul le levier fiscal était utilisé (ce qui n’était pas la solution préconisée), alors il faudrait augmenter la part communale des impôts entre 20 et 25%! Il suffit de vérifier le résultat de l’audit des finances…
 
  • Le Maire affirme: « Pour la première fois depuis 2001, les impôts locaux municipaux n’ont pas augmenté en 2016 »:
  • Entre 2001 et 2002, le taux de fiscalité dépendant de la commune n’a pas augmenté ni pour la TH (14,16%) ni pour la TF (18,84%),
  • Entre 2008 et 2009, ces mêmes taux de fiscalité n’ont pas augmenté avec la TH à 16,08% et la TF à 21,41%.
 
Pour finir, annoncer que l’on baisse les impôts en réduisant la dette alors qu’on maintient les impôts locaux à niveau quasi équivalent au niveau le plus élevé de l’histoire de Lagny (en 2015), niveau de fiscalité créé par ce même Maire, est une manœuvre de communication politique qui doit faire face au véritable vécu des habitants.
 
Michael LOPEZ, conseiller municipal de la minorité à Lagny-sur-Marne
 20170509_18022020170509_180225
#Communiquédepresse #Finances #LagnyMagazine #Communication #Propagande