Contrôle de la presse, le Maire s’engouffre dangereusement!

  • Liberté de la presse
  • Droit à l’information
  • Bonne utilisation des fonds publics
  • Respect de l’opinion
  • Ethique républicaine
  • Intérêt de la population…

Tout ceci vient de voler en éclats à Lagny-sur-Marne !

Cette atteinte grave se résume en la signature d’une convention de partenariat entre Monsieur le Maire de Lagny-sur-Marne et l’éditrice du journal La Marne!

Nous avons même du mal à croire qu’un journaliste puisse accepter de signer une telle convention…

Cette convention datant du mois d’avril 2018, la voici: en exclusivité, pour vous chez vous…

Screenshot_2018-07-02-15-38-02.pngScreenshot_2018-07-02-15-37-59.pngScreenshot_2018-07-02-15-37-46.pngScreenshot_2018-07-02-15-37-42.png

 

Vous disposez maintenant de la convention complète que nous avons obtenue après demande auprès du cabinet du Maire.

Et vous pouvez lire dans cette convention en particulier l’article 6 qui représente à lui seul un pas extrêmement dangereux allant à l’encontre de nos valeurs républicaines. En effet, l’article 6 correspondant aux engagements du journal dit ceci: « …sur un calendrier fixé de manière unilatérale, le journal s’engage à publier sur la rubrique de Lagny-sur-Marne, une page réalisée en commun entre les services de sa rédaction et les services com. de la Mairie... »

Il s’agit donc de la part du Maire Jean-Paul Michel de prise de contrôle économique, mais surtout d’une prise de contrôle directe d’écriture !

Le groupe Objectif Lagny est attaché aux valeurs fondamentales de notre république, c’est pourquoi nous venons de saisir le cabinet de Monsieur le sous-préfet par ce courrier:

Monsieur le Sous-Préfet, bonjour,
nous soumettons à votre compétence la convention signée (en pièce jointe) entre le Maire de Lagny-sur-Marne et le journal La Marne via son éditrice Madame De Chivre au mois d’avril 2018.
Nous venons d’obtenir cette convention suite à notre demande en Mairie.
Cette convention revêt à notre sens plusieurs risques et au-delà de çà une approche non républicaine de la liberté de la presse ainsi que de l’utilisation de fonds publics associée.
Alors que la municipalité dispose déjà d’un magazine municipal mensuel d’une trentaine de pages (Lagny-sur-Marne Magazine), la ville utilise la somme de 9000€ TTC provenant de fonds publics pour non seulement offrir des abonnements à un journal local (La Marne) à 250 nouveaux habitants, créant ainsi une dépendance financière directe entre Monsieur le Maire et le journal. Ce faisant la liberté économique (condition essentielle de la liberté de la presse) de ce journal ne peut plus être assurée.
D’autre part, à l’article 6 de cette convention vous pourrez observer que cette dépendance majeure va plus loin, puisque le journal s’engage à partager la rédaction d’une page de la rubrique concernant Lagny avec les services de communication de la ville.
L’utilisation des fonds publics doit avoir un autre intérêt pour la population que des fins électoralistes.
Souhaitant préserver certaines valeurs fondamentales de notre république telle que:
  • Le droit à l’information du citoyen,
  • la liberté de la presse,
  • une bonne utilisation des fonds publics,
  • l’intérêt de l’ensemble de la population.
Nous dénonçons donc cette convention qui présente de nombreux risques dont la multiplication de ce genre de pratiques ici et ailleurs.
Nous soumettons ce marché/convention reconductible tacitement à votre contrôle et protection en tant qu’organe de tutelle.
Merci de bien vouloir nous indiquer le résultat de votre analyse.
Vous trouverez également en pièces jointes, les documents issus du dernier conseil municipal du 12 juin lors duquel nous avons appris l’existence de ce marché parmi les communications du Maire (point 3 de l’ODJ).
Bien cordialement

 

Ainsi la sous-préfecture aura au moins l’information de ces méthodes et notre opinion sur celles-ci.  D’autre part, nous avons engagé une analyse juridique qui pourrait faire jurisprudence concernant cette convention. On ne manquera pas de vous tenir au courant.

D’ores et déjà, les fins électoralistes de Jean-Paul Michel passent par tout type de méthode, celle-ci représentant la partie émergée de l’iceberg. Pour le bien de l’ensemble de la population et non l’intérêt de quelques individus, nous devons sortir de cette méthode politique dont les principes abusifs sont de plus en plus visibles.

Plutôt pratique ce tout nouveau partenariat de 2ans:

  • 18000€ au total signé avec la presse locale en fin de mandat juste avant de rentrer en période d’élection municipale,
  • avec contrat couvrant pleinement la période et se terminant juste après les élections de 2020,

n’est-ce pas?

#Convention #Libertédelapresse #LaMarne

www.objectiflagny.fr

 

Canoë-kayak, la vidéo d’un passage en force qui échoue.

Parce que la vidéo du 17 mai dernier a été retirée de Facebook (et oui, un certain directeur de cabinet a sûrement dû cocher la case « vidéo déplaisante pour son image » ;-)), nous la partageons de manière indépendante ici. Etant politiquement bien plus impliqué qu’un directeur de cabinet et un personnage public autant si ce n’est plus que Monsieur le Maire lui-même, Monsieur Tebaldini doit assumer ses actes.

Pour celles et ceux qui n’étaient pas au courant, Monsieur le Maire et Président de Marne&Gondoire, via son directeur de cabinet dans cette vidéo, a tenté de faire vider les locaux du club de manière arbitraire (jugement en cours) et en version Far West. L’association a tenu bon et ils sont repartis, jusqu’à la prochaine tentative…

Ce qu’il faut retenir de positif, c’est que quand on ne se laisse pas faire face à l’influence, l’intimidation ou encore l’ingérence (associations, commerces, citoyens…), ça fonctionne.

#Intimidation #CKLagny

www.objectiflagny.fr

Affaires scolaires, passage en force en 2 coups

Photo 1: niveau de formation des animateurs pour le projet CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité) débutant à la rentrée de septembre!
Rien ou BAFA.
C’est en grande partie pour cette raison que le groupe Objectif Lagny s’est abstenu en Conseil municipal sur ce point.
2018-06-14 16.01.22.png

Annexe du conseil municipal du 12/06/2018 pour le projet CLAS

Photo 2: Sondage éludant volontairement la proposition de statu-quo et visant une suppression de la souplesse pour les parents d’inscription quotidienne aux activités périscolaires et à la cantine.
Ce sondage est contraire à la décision de la commission affaires scolaires ayant acté le processus et à laquelle le groupe Objectif Lagny était représenté.
2018-06-15 17.04.05.jpg
Alors, elle est pas belle la démocratie locale façon Jean-Paul Michel?
#Faussedémocratie #Ecoles

Ville/Associations, quand les rôles s’inversent!

Alors que la municipalité tente de se débarrasser de certaines associations pour des histoires de personnes et de vue sur des terrains, certaines associations elles tâchent de sauver un centre ville « qui est en train de crever » à petit feu par de belles initiatives.

Une inversion des rôles qui saute aux yeux et qui démontre 2 choses:

  1. la politique locale ne peut être bénéfique que si elle est guidée par des convictions et dépourvue de volonté d’ingérence,
  2. l’action associative bénévole porte toute la noblesse et par la même occasion la commune elle-même en lieu et place de l’action politicienne actuellement basée sur l’influence.

Un grand BRAVO à tous les bénévoles du Bac à Photos pour tous leurs efforts!

2018-05-29 12.40.49.jpg

@LeParisien77 du 28 mai 2018

 

#Associations #Initiatives #Centreville #Lagnysurmarne

www.objectiflagny.fr

Le futur dépend de notre capacité à décentraliser

Je repartage mon article sur la nécessité de décentraliser. Nous arrivons au bout d’un système qui nous a mené à la situation d’aujourd’hui. En particulier, la situation personnellement vécue il y a quelques jours auprès de notre médecin familial partie à la retraite. Alors que notre médecin faisait partie d’un cabinet médical local, aucune disponibilité ou même suivi de dossier auprès d’un collègue du cabinet. Du coup, obligation de repartir à 0 à la recherche d’un nouveau médecin pour ma famille… Un exemple parmi d’autres qui confirme une chose: la commune de Lagny, comme sûrement beaucoup d’autres en Île de France, n’est pas prête à intégrer une augmentation de population induite par toutes les constructions de logements. Le logement qui s’entasse à tout prix en banlieue trouve maintenant sa limite. Lagny doit faire un travail titanesque sur différents sujets pour tenter de fluidifier cette intégration forcée. Michael LOPEZ, conseiller municipal pour Objectif Lagny

Objectif Lagny

Voici une carte de France qui me fait réagir et met en lumière, à mon sens, des éléments importants de notre fonctionnement national qui cause plus de difficultés et de dommages qu’il n’en résout. En tout cas c’est mon approche des choses et je ne prétends pas détenir la vérité. J’observe simplement cette situation, et ma vision et réflexion de non expert relève certaines anomalies.

centralisation

Ce qui est présenté ci-dessus est à l’échelle nationale, pourtant certains aspects peuvent se confondre avec une évaluation mondiale de la gestion et la répartition des efforts.

Je ne peux pas évoquer ni imaginer tous les différents sujets impactés par cette répartition de la population et cette productivité par région, je serais d’ailleurs bien prétentieux de prétendre pouvoir le faire, mais je vais présenter plusieurs points qui me parlent personnellement et d’après quelques constats:

  1. Environnement et bio-activité: peut mieux faire

  2. Economie locale: la faillite de la proximité

View original post 1 255 mots de plus