Enregistrement audio du Conseil municipal du 29 mars 2018

 

Enregistrement

( les réponses à nos questions écrites commencent à 3h08min45s)

Voici l’Ordre du jour du Conseil pour vous aider à vous repérer:

Screenshot_2018-03-23-18-41-37.png

 

#Enregistrement #Conseilmunicipal #Lagnysurmarne

www.lagnyalternative.com

Intervention Budget&Fiscalité – Marielle Helfer

Lors du dernier conseil municipal du 29 mars 2018, notre élue Marielle Helfer est intervenue pour le groupe Objectif Lagny sur la fiscalité et le budget.

Voici ses 2 interventions:

  •  Le groupe Objectif Lagny s’est déjà largement exprimé sur le thème de la fiscalité et nous ne nous étendrons pas très longtemps sur le sujet. Nous regrettons que les Latignaciens continuent à être taxés de manière aberrante alors même qu’ils évoquent un laisser aller général dans la gestion de leur quotidien : ville sale, manque de places de stationnement, étouffement des commerces de proximité, désinvestissement des associations locales par manque d’écoute et de considération, urbanisation excessive sans modélisation des voies de circulation…. Pour toutes ces raisons, le groupe Objectif Lagny ne votera pas votre proposition fiscale pour l’année 2018.

  • Après analyse de votre budget primitif, nous regrettons le manque de projets innovants pour notre ville et nous soulignons encore une fois que le budget que vous nous proposez, repose sur une recette de plus de 78 % d’impôts et taxes. Ce qui nous semble inadmissible dans une période ou les Français, de manière générale, peinent à boucler leur propre budget. Vous décidez de recourir cette année à l’emprunt, nous en sommes fort surpris puisque vous avez toujours soutenu une politique anti-emprunt, préférant assommer les Latignaciens de taxes diverses et variées. Cela aurait-il un rapport avec l’approche des prochaines élections municipales ? Sans doute un peu. Quoi qu’il en soit, le groupe Objectif Lagny votera contre ce budget primitif 2018.

#Fiscalité #Budget

www.objectiflagny.fr

Jouer le jeu…

Quand on vous dit que certains élus de la majorité en place, le Maire en premier, ont une conception totalement financière de la gestion communale…

Dernière expérience en date, les subventions aux associations sportives.

Alors attention, ça peut surprendre! #Coulissesdecommissionsmunicipales

 

Lors de la dernière commission Sports il nous restait quelques associations à passer en revue pour déterminer la subvention à leur attribuer. Arrive le tour de l’association de foot, petite argumentation qui passe et puis nous tombons sur le montant de la cotisation qui visiblement devient un sujet sur lequel je me retrouve bête quand Monsieur l’adjoint aux sports nous dit qu’il va falloir qu’il rencontre le président de l’association. Et bien oui, vous comprenez, la cotisation (de mémoire 150€ pour les adultes et 130€ pour les enfants) est un peu trop faible, il faudrait voir à tirer les cotisations à la hausse pour « jouer le jeu ».

Je me retrouve donc encore une fois mal à l’aise quand il a fallu, seul, que j’explique:

  1. que les cotisations sont suffisamment élevées d’une manière générale sur la commune et que le coût pour les familles d’autant plus avec plusieurs enfants représente un budget important
  2. que l’on ne doit pas chercher en tant que ville à considérer un niveau élevé de cotisation comme un signe positif justifiant la subvention, voire pire, tenter d’encourager la hausse des cotisations aux associations en allant voir celles pour lesquelles la cotisation serait jugée trop basse.

Et là, on me répond que les familles de plusieurs enfants perçoivent tout de même une aide de la CAF de l’ordre de 80€ et que donc ils ne payent pas beaucoup au final…

Je vais vous donner mon point de vue sur ce que doit être la politique associative à Lagny:

FACILITER L’ACCES AUX ACTIVITES!

Il ne s’agit donc pas pour une commune de juger l’activité associative comme une activité d’entreprise, mais bel et bien comme un accès au lien social, à l’activité essentielle pour notre jeunesse, comme un service majeur d’utilité publique…

La mission de la commune doit donc être orientée au contraire vers le fait de baisser le coût pour toutes les familles. Ainsi, alors qu’il est à mon sens hors de question que qui que ce soit parmi les élus n’aille se mêler de la hauteur des cotisations des associations (à moins bien sûr qu’elles ne soient délirantes), la commune doit revoir en profondeur et à la hausse son implication en faveur des habitants. Ceci dans un contrat clair avec les associations et les habitants qui permettrait, sans toucher à la hauteur de cotisation perçue par l’association, à chaque latignacien de voir sa participation financière finale baisser pour adhérer à l’association et ainsi pratiquer l’activité dont il ou elle rêve.

Je vous donne 1 exemple de choix budgétaire du Maire en place: dépenser 174000€ pour des bornes escamotables (tout le temps baissées) autour d’une partie de la rue piétonne. Combien d’associations et donc combien de familles dont les jeunes et moins jeunes auraient eu un accès facilité à une ou deux activités associatives pendant un an?

Pour qu’on en arrive là, à penser et dire que jouer le jeu pour une association c’est appliquer une cotisation assez forte, ou encore pour les joueurs et équipes qui atteignent un très bon niveau (en général à partir de la Nationale), que la ville ne pourra plus suivre financièrement, j’appelle çà une politique purement financière et j’irai même au-delà, une politique de petits bras. Une politique de petits bras financièrement parlant bien entendu, mais par dessus tout une politique sociale allant dans le mur. C’est bien de féliciter certains associatifs lors des vœux du Maire, mais c’est mieux d’encourager concrètement la réussite et pour cela permettre l’accès à tous et l’épanouissement personnel.

On fait souvent le triste constat qu’une partie de la jeunesse se retrouve malheureusement en errance à Lagny et dans les environs, que de nombreux jeunes se retrouvent pour faire une certaine quantité d’âneries le soir…

Le Maire et Président de Marne et Gondoire Jean-Paul Michel fait-il vraiment tout le nécessaire? NON

Est-ce armer la police municipale qui va résoudre en profondeur les problèmes de délinquance de la jeunesse ou est-ce un travail socialement abouti depuis l’enfance qui le permettra?

Nous n’avons pas la même vision. Mais çà, vous le savez…

Michael LOPEZ, conseiller municipal pour Objectif Lagny.

#Associations #Subventions #Liensocial #Epanouissement

www.objectiflagny.fr

Associations