Mettre un terme au conflit historique

Une démarche des plus difficiles face à un processus d’attaque, de dénigrement et de diffamation systématique est de répondre par un acte globalement bienveillant pour les habitants.

Ceci prend du temps, de la réflexion et une volonté à toute épreuve, celle d’un changement démocratique profond.

Nous en avons besoin localement avant toute éventuelle comparaison d’idées et de projets les uns par rapport aux autres.

La volonté d’Objectif Lagny est celle-ci: permettre une autre considération des groupes représentés localement. Promouvoir un vrai travail commun ou les avis contradictoires seront entendus et même souhaités, car souhaitables.

Pour ce faire, il n’y a malheureusement pas 36 solutions. Monsieur Jean-Paul Michel (Maire de Lagny-sur-marne) qui avait pourtant fait cette promesse lors de son investiture:jpmdc3a9mocratie

a largement démontré qu’il en était incapable.

Nous ne sommes pas les seuls à le déplorer, de nombreux élus majoritaires le déplorent, même s’ils ne le diront pas publiquement. Si Jean-Paul Michel a rallié lors de sa campagne des dernières élections municipales, c’est en bonne partie en critiquant les lacunes démocratiques de son prédécesseur. Or le constat est clair, il s’agit d’un véritable échec. Nos autres collègues élus minoritaires le déplorent. Les autres groupes existant à Lagny mais non représentés au conseil le déplorent. Et enfin à n’en pas douter, tout citoyen qui suit de près ou de loin l’activité politique locale le déplore.

Mais sans une nouvelle approche démocratique qui revisitera la pratique au sein des groupes élus, mais aussi le rapport aux associations, aux commerces, et enfin aux habitants, valorisant l’indépendance, l’autonomie, l’épanouissement et par conséquent le bénéfice à tirer des avis contradictoires, alors rien ne peut changer.

Nous aspirons tous à ce changement fondamental d’approche de politique locale. Mais pour que ceci soit possible, il faut savoir ce qu’on veut…

1415405327-w8y.jpg

#Changement #Démocratie #Indépendance

Www.objectiflagny.fr

 

Commissions municipales à Lagny, un os à ronger démocratique

Pour bien comprendre le fonctionnement démocratique à Lagny, nous vous proposons d’analyser le déroulement de la dernière commission municipale des finances ayant eu lieu le mercredi 11 octobre dernier.

Après çà, vous nous direz dans quelles mesures nous pourrions avoir la possibilité de discuter d’égal à égal et surtout de proposer des solutions alternatives à la majorité, compte tenu des pratiques.

  • Jeudi 5 octobre, nous, élus minoritaires, recevons une convocation par email pour une commission finances qui aura lieu le mercredi 11 octobre (6jours après).
  • Avec cette convocation est joint l’Ordre du Jour de cette commission. Et alors là, tenez-vous bien, l’Ordre du Jour contient 17 points! Comme vous pouvez le voir ci-dessous: Commissionfinances

Là on se dit que la commission va être sacrément dense et qu’il faut se dégager suffisamment de temps personnel le jeudi soir pour cette commission.

  • Seul problème: avec cet Ordre du Jour, aucun document, donc difficile de préparer quoi que ce soit
  • Jour J, mercredi 11 octobre 17h30: nous nous installons Adrien Bernascon et moi-même:
    • Tout d’abord, l’adjoint aux finances nous annonce qu’il a avancé l’horaire par rapport à l’heure habituelle car il a une autre réunion après et que cette réunion ne doit donc pas s’éterniser…
    • On nous donne 2 documents: 1 de 21 pages et 1 autre de 18 pages, sur lesquels la discussion de cette commission doit se baser.
    • On nous présente dans la foulée un PowerPoint et la commission se déroule ainsi présentant avant tout l’intérêt pour l’adjoint de s’entraîner pour le conseil municipal à venir.
  • Nous essayons de faire quelques remarques à la volée avec mon collègue, mais bien difficile d’être efficace quand on découvre tout sur place.
  • Les 7 derniers points à l’Ordre du Jour se passent à une vitesse démentielle.
  • 18h15, la  commission se termine. Emballé c’est pesé! Merci au-revoir! On se revoit au conseil!

Voici la réalité de la considération pour les élus d’opposition, mais surtout nous souhaitons rendre transparente pour la population latignacienne la pratique politique appliquée sur notre commune.

Quand vous entendrez à l’avenir quelqu’un dire à notre encontre: « mais ils ne proposent jamais rien », « ils ne sont jamais contents », « il y a des commissions pour çà »,… et toutes sortes de propos de ce type, il est important que vous connaissiez le déroulement réel des choses.

Qui peut décemment se prétendre capable (sans être élu majoritaire) d’être force de proposition, efficace et pointu dans ses propositions, dans ces circonstances?

Alors oui, la démocratie appliquée à Lagny depuis 2014 est plus que relative et ces commissions municipales en sont l’exemple type. Certains diront: « mais ce n’était pas mieux avant! » Et bien ce n’est pas une raison pour autant et il faut que cela change!

Pour conclure, nous rappelons cet extrait du discours de Monsieur le Maire lors de son investiture en 2014:

 

#Commissionsmunicipales #Démocratie #Lagnysurmarne

www.lagnyalternative.com

 

Même pour la formation des élus d’opposition, le Maire joue la carte de l’intimidation!

Lors du dernier conseil municipal du 24 janvier, Monsieur le Maire a tenté une nouvelle fois de m’intimider. Et il n’est pas loin de toucher le fond.

De quoi m’a t-il menacé ce coup-ci? Accrochez-vous bien:

Prise illégale d’intérêt pour avoir suivi une formation aux élus d’opposition!

Extrait du Conseil: ICI

Allez, je vous donne le détail pour que vous puissiez « rigoler » avec moi.

J’ai adhéré à une association qui est la seule association nationale s’occupant des élus locaux d’opposition (et heureusement qu’il y en a une): l’AELO (Association des Elus Locaux d’Opposition), cette association dispose de l’agrément lui permettant de délivrer ces formations. J’ai donc payé ma cotisation qui s’élève à 20€ pour l’année afin d’être simple adhérent et de pouvoir ainsi être un peu conseillé et surtout aidé pour suivre des formations dédiées aux élus d’opposition de toute la France.

Je ne prétends pas détenir la science infuse et j’estime qu’un élu, qu’il soit majoritaire ou minoritaire, doit être formé afin d’exercer au mieux le mandat pour lequel il a été élu.

Un élu d’opposition à Lagny-sur-Marne par exemple ne touchant aucune espèce d’indemnité pour sa mission, j’ai décidé de profiter de l’un des seuls droits qui me soit donné, celui de me former. J’ai donc suivi depuis début 2014 exactement 3 formations sur des thèmes différents. Dans l’ordre: droits et devoirs d’un élu d’opposition, marchés publics, communiquer avec efficacité.

Ce droit à formation est un droit fondamental et individuel de chaque élu d’opposition et toute dépense en ce sens constitue une dépense obligatoire de la collectivité , d’après l’article L2123 du Code Général des Collectivités Territoriales. Article renforcé par la loi NOTRe imposant un minimum affecté aux dépenses de formation.

Ce qui veut dire que Monsieur le Maire n’a pas son avis à donner et donc aucune espèce d’autorisation à accorder avant l’inscription d’un élu minoritaire à une formation délivrée par un organisme disposant d’un agrément.

Le problème, ou plutôt les raisons et enjeux principaux qui font que Monsieur le Maire agit ainsi et de plus en plus fréquemment, je vais vous dire ce que je pense; il y en a trois:

  • Ce Maire est un Maire autocrate qui, plus que tout, a dû détester se rendre compte qu’il n’avait pas son mot à dire en constatant que nous étions plusieurs élu(e)s d’opposition inscrits légalement à une formation et qu’il était dans l’obligation légale de les signer pour acquitter les factures.
  • Une volonté d’intimidation permanente pour faire plier son opposition, tout comme cette affaire au tribunal toujours en cours dont je parlais dans mon article ICI
  • Il perçoit et sait que je commence à être vraiment dérangeant pour lui sur le plan politique, alors il utilise toutes les méthodes pour tenter de me déstabiliser et de dégrader mon image.

Voilà, je veux partager ces moments si doux (#MDR) avec vous car il est nécessaire que vous sachiez comment fonctionne la politique locale à Lagny à l’heure actuelle (et je regarde vers l’avenir) tout autant qu’il faut que vous sachiez comment se comporte ce Maire.

 

#Intimidation #Influences #Démocratie #FormationElus

https://michalopez77.wordpress.com

Don Giovanni Paolo Michel

parrain1

Vous vous rappelez, lors du dernier conseil municipal du 22 novembre dernier, 4 élus du groupe Objectif Lagny dont moi-même étions sortis de la salle du Conseil suite au refus de Don Giovanni Paolo Michel de répondre à nos questions sur le point n°11 concernant la ZAC Saint Jean. Nous vous en avions fait part dans notre lettre ouverte que je reprenais ICI.

Et bien Don Giovanni Paolo Michel, qui se croit tout permis et surtout tout puissant, a fait inscrire sur le Compte-rendu (précédent le PV) que ce point n°11 avait bénéficié d’un vote POUR et à l’UNANIMITÉ!

Alors résumons les faits sur ce point n°11 du Conseil du 22/11/2016 de manière un peu plus précise et notamment grâce aux fameux enregistrements audio (malheureusement nous ne disposons pas pour l’instant d’enregistrements vidéo):

  1. Je réitère mon intervention faite en réunion publique suite au refus de Don Giovanni Paolo Michel d’y répondre: intervention ICI. Don Giovanni Paolo Michel refuse de nouveau d’y répondre réellement tout en profitant pour dénigrer une nouvelle fois notre groupe.
  2. Celui-ci enchaîne son refus avec un « Je mets donc au vote la délibération n°11 »
  3. 2 de mes collègues interviennent alors pour dire clairement qu’ils ont des questions sur ce point n°11: »Attendez Monsieur le Maire, nous avons des questions! »
  4. Ce à quoi Don Giovanni Paolo Michel répond: « C’est moi qui dirige la Séance! »
  5. Mes 2 collègues continuent de réclamer le droit de poser leurs questions et dans le même temps Monsieur le Maire commence son fameux : »Y a-t-il des votes contres?, des abstentions? ».
  6. 4 d’entre nous décident de sortir tout en indiquant qu’on avait encore des questions.
  7. Monsieur le Maire sicilien dit alors: « Bon ben ça va aller plus vite », et passe au point suivant.
  8. Nous revenons ensuite lors du point 14.

Pour vérifier, il vous suffit d’aller écouter vous-même attentivement l’enregistrement audio que j’ai publié précédemment à partir de la 159ème minute environ ICI .

L’honnêteté ainsi qu’accessoirement la loi impose ici de s’attendre à ce que pour nous 4 qui sommes sortis de la salle du Conseil sur ce point n°11 sans avoir pu poser toutes nos questions de manière manifeste, nos votes soient considérés comme des abstentions.

Et bien NON, je découvre aujourd’hui en allant en Mairie que nos votes ont été comptabilisés comme des votes POUR et que donc ce point n°11 a été voté à l’unanimité!!

Évidemment, nous n’allons pas en rester là…

#Démocratie #Conseilmunicipal #Votes

https://michalopez77.wordpress.com

parrain2

 

 

 

 

Questions écrites: le pseudo démocrate frappe encore

Parce que je n’aime pas me laisser marcher dessus et je n’aime pas que l’on tente de marcher sur mes petits camarades…

Lors du dernier Conseil municipal du mardi 22 novembre, Monsieur le Maire nous a fait un rappel au règlement intérieur du Conseil au sujet du nombre de questions écrites autorisées; nous reprochant de poser plusieurs questions à l’intérieur d’une et même question.

J’ai pu lire sur les réseaux sociaux un texte du groupe majoritaire indiquant ceci, je cite:

Les Conseillers municipaux ont le droit d’exposer en fin de séance du conseil des questions orales ayant trait aux affaires de la commune.
Leur fréquence est limitée par séance à 5 par groupe constitué.

Elles ne donnent lieu à aucun débat…

Le règlement évoque bien 5 questions, et non 5 thèmes générant chacun une myriade de questions .

En l’occurrence hier soir 5 thèmes étaient abordés par l’opposition, 14 questions étant posées au total

M. Grée n’a pas aimé ce rappel à l’ordre d’un règlement qu’il faisait pourtant scrupuleusement appliquer à l’époque.

Il n’a donc pas pu entendre les réponses de M. le Maire aux 5 questions finalement choisies parmi les 14…

Mis à part le côté ridicule d’auteurs qui continuent de se cacher derrière des publications anonymes comme à l’époque peu ragoutante de la campagne sur un blog fermé depuis, du nom de « la dépêche… »; ceux-ci ne changent rien et continuent de mentir à outrance et sans aucune vergogne, ceci en plus d’être atteint d’amnésie sévère.

Je n’étais pas élu à l’époque, mais quand on tente de m’intimider ou d’intimider mes collègues élu(e)s, la moindre des choses, c’est que j’aille vérifier.

Alors, après la farandole de desserts dans un de mes articles précédents, ICI,

je vous propose quelques extraits des questions écrites des groupes d’opposition d’alors datant de 2011 et de 2013, jusqu’à celui de décembre 2013 ou le groupe de Jean-Paul Michel était déjà bien constitué.  Vous me direz s’il n’y a pas plusieurs questions à l’intérieur de chaque question et si celles-ci ne sont donc pas posées par thème…

PV du Conseil municipal du 13/12/11

questions6questions7

PV du Conseil municipal du 12/02/13

questions16

PV du Conseil municipal du 16/10/13

questions11

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PV du Conseil municipal du 17/12/13

questions1

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Alors Monsieur le Maire#25%, vos élus d’opposition vous posent toujours trop de questions?

conseilmunicipal

 

#Questionsécrites #ConseilMunicipal #Démocratie

https://michalopez77.wordpress.com